Interview et avis dans le Temps – campagne BNS

2/4

Pour Nicolas Di Meo, la musique, le fait de montrer de grosses machines, des techniques de vérifications si poussées et probablement très difficiles à falsifier est un moyen d’envoyer un message. «Généralement, on joue sur de tels codes pour faire oublier un ancien produit, pour dire «on sait ce qu’on fait».

Voir l’article complet ici : https://www.letemps.ch/economie/bns-recourt-un-deluge-moyens-lancer-nouveau-billet